MERITXELL

Au sein de la Principauté d’Andorre et plongée dans un environnement naturel privilégié, le sanctuaire de Meritxell émerge entre les montagnes comme un symbole de passion. Il représente le cœur spirituel de tout un pays. L’église du sanctuaire a été reconnue avec le titre et la dignité de ‘Basilique Mineure’ accordé par le Pape François en hommage à sa vie religieuse, son histoire et son activité culturelle.

El tiempo - Tutiempo.net
Le nouveau temple

santuario-de-meritxellLa nuit du 8 au 9 septembre 1972,un incendie détruisit pratiquement tout le sanctuaire (édifice, retables, autels, objets, image, etc.) en ne laissant intacts qu’une partie de la façade de l’église et quelques murs. Ce même jour, le 9 septembre, le Conseil Général décida de reconstruire le sanctuaire dans sa totalité. La construction du nouveau bâtiment fut confiée à l’agence de l’architecte Ricard Bofill. Le projet de Bofill fut chargé de transmettre grandeur monumentale et force religieuse et il fut réalisé selon trois principes fondamentaux très clairs : foi, identité et culture. Tous ces concepts devaient s’intégrer dans le paysage, étant au service de la religion et de la culture. L’architecte projeta initialement un grand ensemble, avec des bâtiments et des éléments qui à la fin ne furent pas construits.

En 2014, l’église de Meritxell fut reconnue avec le titre et la dignité de Basilique Mineure, distinction attribuée directement par le Pape à ces églises que, en attention à leur histoire, culture et vie liturgique et pastorale, sont spécialement significatives. Cette reconnaissance fait ressortir, encore plus, l’espace de culte plus important de la Principauté.

santuario-de-meritxellL’édifice actuel fut inauguré en 1976. Il s’agit d’un sanctuaire de conception moderne, éclectique, étant donné que, comme le signalent certains spécialistes, sa construction évoque d’autres constructions de différentes époques. Pour certains de ces spécialistes, la tour du clocher rappelle celle de nombreux monastères médiévaux construits dans le sud-est de l’Europe. Ils y trouvent aussi des similitudes avec l’art islamique étant donné les grandes ouvertures visibles du sanctuaire et la présence d’eau dans le cloître des miroirs. Ces deux facteurs renforcent la tentative de créer une harmonie entre l’œuvre de l’homme et l’environnement qui l’entoure. D’autre part, les grands arcs en pierre blanche et ardoise évoquent quelques-uns des arcs qui survécurent à l’incendie et qui faisaient partie de l’ancienne église.

Cependant, l’interprétation réalisée depuis l’atelier de l’architecte, en adaptant à l’œuvre le passé architectonique pyrénéen, est le résultat de ‘l’interprétation des principes théoriques de l’architecture romane encadrée dans une conception moderne’.

 

santuario-de-meritxellÀ l’intérieur, sous un niche cylindrique, se trouve la reproduction de la taille de la Vierge de Meritxell réalisée par un atelier d’Olot et ciselée à partir de diverses photographies conservées en suivant les canons de l’oeuvre romane disparue.

En moitié de l’espace on trouve l’autel, avec forme circulaire, et dans la part supérieure on peut voir les images des sept Saints titulaires des paroisses andorranes. La présence de ces saints dans le temple souligne l’importance de Meritxell comme Sanctuaire National.

L’ensemble du Sanctuaire de Meritxell a été déclaré d’Intérêt culturel par le Gouvernement d’Andorre.

La sacrée Image

L’image que nous pouvons voir actuellement dans le sanctuaire et qui est vénérée par les fidèles et les pèlerins est une reproduction de la sculpture romane disparue la nuit du 8 septembre 1972, lors de l’incendie qui frappa gravement le sanctuaire.

virgen-de-meritxellL’image sainte qui fut détruite par l’incendie était une sculpture romane du XIIe siècle, en bois polychromé, que les experts considéraient comme l’une des plus anciennes de cette région des Pyrénées. Assise solennellement dans une attitude hiératique, elle tient sur ses genoux l’enfant qui lève la main gauche tout comme la Mère. Elle portait une couronne de cinq fleurons sur la tête au-dessus d’un voile blanc qui lui couvrait la tête et les épaules. Comme d’autres images de l’époque, connues comme de la ‘main longue’, la main droite de la Vierge était exagérément grande et longue pour souligner l’action d’accueillir et le signe de la bénédiction. L’enfant, qui répète le geste de la Mère, a les pieds nus contrairement à cette dernière, qui portait de grands sabots.
La sculpture qui est aujourd’hui vénérée est une fidèle reproduction de l’originale. Elle met en évidence trois caractéristiques de la sculpture médiévale qui sont: la position de la mère symbolisant la protection qu’une mère offre à ses enfants; les yeux de la mère, bien trop grands, qui représentent l’éternité et la spiritualité et la transcendance de ce qui est divin.
Ces yeux imparfaits et admirateurs lui permettent de voir les visiteurs, même si ceux-ci ne la regardent pas. Et enfin, elle revêt des sabots typiques des paysans de la montagne.

Le message de l’artiste est clair : la Vierge de Meritxell, reine du ciel et de la terre, est une femme simple et humble qui aime tout le monde de la même façon.

L'ancienne église

On dispose de peu d’informations sur l’ancienne église. Mais le fait d’être certain de l’époque à laquelle appartenait l’image romane de Sainte Marie de Meritxell, à savoir le XIIe siècle, nous permet de supposer que la chapelle primitive datait de la même période ou même d’avant. Ceci n’a rien de surprenant puisque, comme dans le cas d’autres sanctuaires, la construction de l’édifice précéda la mise en place de l’image. Plus tard, cette construction romane fut transformée à l’époque baroque. Il s’agissait d’une église plutôt humble d’une seule nef, avec abside semi-circulaire. De l’œuvre romane, nous avons conservé le mur ouest, incorporé dans l’édifice baroque. En 1991, des fouilles archéologiques menées sur le terrain de l’ancienne église dévoilèrent ces éléments qui furent ensuite incorporés dans l’édifice baroque du XVIIe siècle.

D’autres fouilles dans le futur seront nécessaires pour pouvoir déterminer avec exactitude la date approximative de cette chapelle mais sur la base des données actuelles, nous pouvons déjà affirmer que Meritxell fut le premier endroit en Andorre où une image de la Vierge fut vénérée et où une église fut construite sous le patronage de Sainte Marie.
La sculpture de la Vierge de Meritxell fut conservée dans cette ancienne église jusqu’en 1972, lorsque durant la nuit du 8 au 9 septembre, un incendie détruisit la plupart des dépendances de ce sanctuaire (connu de nos jours comme ‘l’ancien sanctuaire’).
Le bâtiment, qui avait pratiquement été détruit par le feu, fut partiellement reconstruit et accueille de nos jours uneexposition rétrospective «Meritxell Mémoire», qui raconte à l’aide d’images, de documents et d’objets l’histoire du culte à la sainte patronne d’Andorre.

La fête de Meritxell

festividad-de-meritxell
L’augmentation progressif de la dévotion et admiration envers la vierge au long des XIX et XXe siècles et l’enracinement de quelques circonstances spéciales de maturation et intériorisation du sentiment national de la part des habitants d’Andorre, ont amené le Conseil Général des vallées d’Andorre, le 24 octobre 1873, à déclarer officiellement et à l’unanimité la Vierge de Meritxell comme la Sainte patronne des Vallées de l’Andorre:

“le fait est consigné que Notre Dame de Meritxell est considérée par les Vallées d’Andorre comme sa Sainte patronne et comme protectrice spéciale depuis tous les temps”.

 

 

festividad-de-meritxell
Aujourd’hui, chaque 8 septembre, le peuple andorran vit une fête d’unité et de concorde où la Vierge est la protagoniste absolue. Tout tourne autour de Meritxell, la vierge de tous. Ce jour, des milliers de personnes vont en pèlerinage jusqu’au sanctuaire, depuis tôt le matin, pour donner grace et pour manifester son sentiment de joie et d’enthousiasme. Tous se prosternent devant la vierge.

Le pouvoir d’attraction de Meritxell se manifeste de façon évidente durant cette journée. Divers actes et célébrations (pèlerinages, concerts, danses de sardanes, eucharisties, dégustations de produits typiques …), encadrent cette journé, pendant laquelle les traditions et la fête remplissent de joie l’enceinte de Meritxell.

Horaires

Horaires de visite au sanctuaire:
De mai à octobre: ouvert tous les jours de 9 à 19 h.
De novembre à avril: ouvert tous les jours sauf les mardis, de 9 à 19 h.
Entrée gratuite.

Visites guidées gratuites de mai à octobre 


Horaires de messes (ordinaires):
Chaque dimanche, à 12.30 h.
Samedi, à 18 h.


 

Contact

Adresse: Meritxell – AD 100. Canillo (Principado de Andorra)

Pour réserver une messe ou faire un’autre demande en relation avec le sanctuaire, contacter avec l’Office d’Information du sanctuaire: pastoral@santuariodemeritxell.com
Tél. +(00) 376 851 253
Web: www.santuariodemeritxell.com

Possibilité de faire des visites guidées gratuites au sanctuaire, de mai à octobre. Contacter avec pastoral@santuariodemeritxell.com ou dans le tél. + (00) 376 726 109

L’ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE LA ROUTE MARIALE

L’APRM est une association à but non lucratif constituée par les sanctuaires du Pilar, Torreciudad, Meritxell, Montserrat et Lourdes, dont la finalité générale est la promotion de cette route mariale, de ses sanctuaires et de l’ensemble historique, artistique et naturel des régions où sont situés.

BUREAU DE PROMOTION

C/ Cádiz 12
50004 - Saragosse (Espagne)
+34 976 794 225

Web financée par:

Collaborent:

C
.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies